AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Nozomi Nikkô

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage


avatar

Messages : 85
Date d'inscription : 02/08/2009
Localisation : Skycity

Mini Fiche
Niveau: 5
Points XP:
0/100  (0/100)
Runes: 100

MessageSujet: Nozomi Nikkô Dim 2 Aoû - 15:36

Présentation


    Vous;
    Nom
    Nikkô
    Prénom
    Nozomi
    Date de naissance
    7 mai
    Âge
    110 ans (pas beaucoup pour une ange...)
    Origine
    Du monde ressemblé de Tsukuribanashi... Sa mère est une ange devenue humaine, et son père... Un humain... Japonais pour être plus précise.

    Monde
    Skycity
    Autres
    Eh oui, elle est une ange, malgré qu'elle n'a pas d'ailes dans le dos sur l'avatar -_-...
    Claydol;
    Nom
    Kih
    Transformation Animale
    Aigle
    Transformation Objet
    Crystal
    Transformation Armes
    Arc et flèche

Physique
Nozomi, jeune ange, qui, à la première des vues, semble être une humaine, donc, n'aurait pas vraiment sa place dans ce monde qu'on appelle Skycity, n'est pas dans les plus belles de son lieu de vie, mais parvient à se classer quelques places en-dessous. Elle hérite beaucoup des traits principaux de sa mère ainsi que la forme trinangulaire, ou en coeur, de son visage. Autrefois extrèmement long, même trop long aux goûts de certains, ses cheveux d'un doux rose très pâle aux reflets blonds sont maintenant coupés à la longueur des épaules, une frange lui cachant souvent la vue. Sa peau est beige, presque blanche , comme les autres anges qui la côtoient chaques jours de sa paisible vie, mais ses ailes sont totalement invisible. Peut-être qu'elle n'en a pas, mais elle sait pourtant voler, personne jusqu'à maintenant à su le mystère... Ses traits sont assez fins, sauf au niveau du menton. Par contre, ses yeux, eux, sont issu de son père, aussi humain qu'elle est maintenant ange, un peu étirés sur les bords, mais avec une couleur étrange, un beau violet profonds, au regard qui ne se fait pas tromper sur la personne, très très TRÈS rêveur...

Bizarrement, bien qu'elle habite dans l'élémentaire de l'air, réputé pour ses couleurs claires et resplendissante, Nozomi préfère avoir des vêtements de couleur plus foncées, quelques fois seulement avec des éclats de couleurs. De plus, elle passe rarement inaperçue, préférant les tenues sorties de quelques centaines d'années en arrière, ainsi que les bijoux à la saveur de la renaissance, ce qui veut dire trop loin en arrière...


Psychologie
Anciennement, quand elle vivait avec ses deux parents, et qu'ils formaient une famille unie, jusqu'à ce que le tremblement de terre vienne basculer leur existence, Nozomi était une demi-ange qui savait très bien profiter de la vie, le regard toujours rêveur, à n'être là qu'à moitiée, l'autre eprdue dans son imagination. Toujours souriante, elle n'avait aucune dificultée à lier des amitiées qui restaient durable. Tout le monde la connaissait dans le quatier, et elle connaissait tout le monde.

Pourtant, depuis qu'elle a été séparée de son ancienne vie, la jeune Nikkô à changé un peu de comportement, mais ne reste tout aussi présente qu'avant, au grand désespoir de certaines de ses nouvelles connaissances. Les anciennes, quand à elles, sont déjà habituées. Souvent, elle sort quelques mots hors de la conversation, ce qui fait assez bizarre, surtout quand l'on ne la côtoie pas... Sinon, elle est restée très souriante, trait qui n'est pas donné à tout le monde, et à beaucoup de facilitée avec les gens, enfin... La plupart, ceux qu'elle trouve correct. Mis à part, elle croit dur comme le fer à des choses qui ne se peuvent pas, ainsi qu'au bon côté des gens qui n'en ont pas. Elle ne voit juste ça, naïve, elle peut facilement se faire contrôler. Finalement, elle n'a pas accepté le fait que le destin aille changé le cours de l'histoire pour la séparer de sa famille. Elle serait prête à a peu près n'importe quoi pour la retrouver...

Créative, elle a un très grand don pour l'art, pour faire quelque chose de très joli avec ses dix doigts. En fait, c'est comme ça qu'elle gagne sa vie. Elle préfère le dessin, la sculpture, et l'art de faire des bijoux. Plus tard viennent peinture, couture, et autres. Vous la trouverez sûrement en train de marchander dans la rue principale de la ville, ou sinon dans la montagne. La jeune Skycitienne ne va presque jamais au palais, que quand c'est necessaire, et encore là.... Douce et gentille, la plupart du temps, vous n'aurez pas vraiment de mal à la côtoyer....

Story
Le soleil rayonnait de tous ses feux à midi, un sept mai qui semblait ordinaire, en apparence. Il ne restait qu'un minuscule monticule de neige dans la forêt, là où la chaleur n'était pas courante. Le printemps avait pris le dessus sur l'hiver, le les arbres bourgeaient enfin, révèlant de petites feuilles verte. Dans une maison d'un village uni, une chaumière accueillante dans laquelle brûlait toujours un feu si un invité innatendu s'ammenait, on attendait un magnifique chant qui évoquait des sentiments aux plus durs. La voix s'élevait à travers les nuages, douce et maternelle. Cette ange qui devait se cacher de la communautée, s'était ma mère, qui m'endormait dans mon berceau de bois sculpé, ma première nuit parmi ma famille. Mon père arriva dans la chambre silencieusement, et me regarda fièrement. Leur enfant. Mignon comme tout, qu'ils verraient grandir. Les ailes de ma mère se replièrent contre elle pour laisser place à son mari, puis elle alla préparer mon premier repas en murmurant " Bonne nuit, Nozomi "

J'ai grandit comme tous les autres enfants de mon village, à exeption près que je vieillissais en maturitée quelques fois plus vite que les autres. Mes parents me couvraient, ma mère versa une larme quand elle me vit partir, mes livres dans un sac en cuir frabriqué par mon père lui-même, vers l'école à j'aillais apprenre à lire, écrire, compter, mais surtout m'épanouir. Je me fis rapidement des amies, qui comptaient sur moi, bien que je ne soit qu'à demie comme eux. Petit paradis, tel était le mot. Bientôt, je finis mes premières années d'études, pas la première, mais jamais loin derrière. Puis, il fallut que j'entre en pensionnat pour étudier la médecine, qui, selon moi, était ma vocation. J'y restais cinq jours, puis revenais pour la fin de semaine tenir compagnie à mes parents. À cette époque, ma mère envisageait de devenir, ne me demandez pas comment, je ne le sais pas, une humaine, pour vivre autant que mon père, qui commencait à avoir quelques cheveux gris au lieu de blond.

Vingt-sept septembre 2056, tout le peuple croyait à la rumeur de plus en plus grande. Selon cette dernière, la fin du monde arrivrait aujourd'hui. Certains étaient partis en voyage, d'autres ne faisaient que rester dans leur salon en tremblotant, le regard plein de nostalgie. Quand à moi, je restait dans le petit taxi jaune qui me menait chaque vendredi dans ma véritable maison, en lisant un livre sur l'art de peindre une toile avec des pieds... Après dix-sept autres diplômes universitaires, je m'étais inscrite à la catégorie art. Un autre cinq ans de plus à m'occuper. Presque tout les professeurs me connaissaient présentement. J'allais en parler avec ma famille, qui m'attendait. La voiture s'arrêta devant un petit jardin fleuri. Je paya le conducteur en le remerciant, puis sortit à l'air libre. Quelques secondes plus tard, je poussais la porte avec entrain. Ma mère m'attendait, assise sur une chaise... Ses ailes magnifiques disparues. Ouvris les yeux au maximum, et ouvris la bouche pour parler... J'en eu jamais la chance. Un immense tremblement de terre secoua fortement la maison. Les verres en poterie se brisèrent, et la vaisselle se répadis en milles morceaux. Je glissa, et me cogna le tête sur les pierres du petit chemin. Les sons devenirent très lointains. Je ne vis plus rien.

Lorsque je me réveilla, j'étais sur une montagne, étendue, avec un mal de tête incroyable là où le choc s'était produit. Du haut de mon perchoir, je pouvais voir la terre ferme, des kilomètres plus bas. Étais-je déjà morte? Non, je venais d'atterir sur Skycity, alors que mes parents humains, eux, vivaient maintenant leurs vies à Madness Town, la ville de folie et de joie.


Je posa encore une fois mon regard d'amétyste sur ce paysage à couper le souffle. Quelque part dans un coin existaient mes parents. Me regrettaient-ils autant qu'ils me manquaient? Ma maison était dans l'une de ces cavernes de glace, qui ressemblaient à du cristal. Et eux, où passaient-ils leurs journées? Je me leva, éteignit le petit feu que j'avait réalisé, puis écarta les perles qui constituaient ma porte d'entrée. J'allais en ville, il me fallait de la compagnie, ainsi que des vivres. Avec un effort digne de mention, d'écarta les dernières images de mon ancienne vie de mes pensées.

IRL
Emmm... Hi! *Jamais eu de talent pour me présenter...*
Mon nom? Pas vraiment idée, je ne l'entend pas souvent en vacance, sauf Gabynichou (aaaaaarrrrrggggggg!), mon âge encore moins, *petit ange* alors comptez pas sur moi pour le dire (pas que j'aille pas envie de vous le dire...) Sinon, avant première; j'habite au Québec! Où? Euummm... Entre Kujuuak et Les îles Moukmouk... Après, j'aime composer des chansons à flûte traversière, jouer des tounes de Zelda (j'en suis une grande fan) mes proches, amis, jouer à Wii (nan, j'ai pas la PS3), DS, être sur mon ordi (ForumRPGMania!). J'aime les mangas, mais je ne lis que les classiques (aime mieux me rabattre sur mon PC), et j'adoooooore faire du graph, écrire le roman en chantier depuis des millénaires (sans blagues). À l'habitude, quand je ne fais pas ça, je suis sur des MMORPG (free to play, évidament) ou je nage. Peux pas passer une journée sans eau. Finalement, je dessine, et je fais du Yogaaaaaaa. Avis à tous; je trippe sur le médiéval fantasy, et Twilight m'énerve (bon film, mais quand ça fait dix fois que tu le voit par obligation...). Je me fous de la mode, ainsi que de parler des gard à longueur de journée (voyez, je ne l'écrit même pas comme il faut). Je suis rancunière à l'extrème, et je capote sur tout... Vous serez prévenu...
Dernières choses; Jamais eu de talent en socialisation et adore trop la nature

[PS: Tout en ma possesion finit par briser, mes colliers portes-bohneurs les premiers.]

[Validée]


Dernière édition par Nozomi Nikkô le Dim 2 Aoû - 22:24, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lenwe.forumactif.org


avatar

Messages : 85
Date d'inscription : 02/08/2009
Localisation : Skycity

Mini Fiche
Niveau: 5
Points XP:
0/100  (0/100)
Runes: 100

MessageSujet: Re: Nozomi Nikkô Lun 3 Aoû - 0:04

Items ;
x 1 potion
Runes ;
100
Posts RPG en cours ; X
Posts RPG finis ; X
Lien vers post Combat ; X
Lien vers posts RPG ; X
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lenwe.forumactif.org

Nozomi Nikkô

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Tsukuribanashi :: The beginning of the adventure... :: « Présentations. » :: « Présentations Validées. »-
Sauter vers: