AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Toichi Kuragari - Le Roi de Nightway

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité™





MessageSujet: Toichi Kuragari - Le Roi de Nightway Jeu 6 Aoû - 20:29

Présentation



    Vous;
    Nom
    Kuragari
    Prénom
    Toichi
    Date de naissance
    31 Octobre...amusant, non ?
    Âge
    Une vingtaine d'années, du moins, en apparence...huhu.
    Origine
    Mystères et boules de gomme ! Vaguement Japonaise, c'est tout ce que l'on sait...
    Monde
    Nightway, il en est le Roi ! Hinhin...
    Autres
    C'est humain ce truc là ? Il y a longtemps, peut-être...Traumatiseur professionnel à votre service pour le pire et pour le pire. Hinhin.
    Claydol;
    Nom
    Doll...impossible de savoir si c'est son véritable nom ou bien un sobriquet donné par son maître dans un pur moment d'ennui.
    Transformation Animal
    Une petite souris blanche aux grands yeux noirs. Ridicule n'est-il pas ? Stupide bestiole.
    Transformation Objet
    Une ( petite, oui encore ) sucette ronde orange avec des lignes rouges. Vous savez, un peu comme les sucettes qu'on trouve dans les fêtes foraines...La seule différence étant que celle-là ne se terminera jamais. Pas faute d'avoir essayé.
    Transformation Armes
    Une paire de Chakram à rayures horizontales oranges et blanches. Ce sont deux lames circulaires avec une poignée recouverte d'un tissu blanc douteux. Anciennes armes difficiles à manier et qui coupent, attention à vos doigts...Seul Toichi arrive à ne pas se blesser avec. Quoi que, on est pas toujours parfait...

Physique

Oh un nain de jardin !

Bon, disons que ce n'est pas tout à fait vrai, même si ce n'est pas tout à fait faux non plus. Toichi n'est pas minuscule, mais par rapport à ses soi disant vingt ans, hé bien, il est petit. Et déteste qu'on lui rappelle ce détail mais passons. En apparence, il semble avoir une vingtaine d'années, ce qui est sûrement loin de la vérité. Le pire dans tout cela est qu'il ne semble même pas avoir cet âge là. Son visage est rond, non pas joufflu comme un bébé mais avec des lignes douces, agréables, une vraie petite bouille d'ange. Ses lèvres sont fines – très fines, peut-être trop même – et souvent pincées ou bien étirées en un sourire tout à fait carnassier, ce qui a une légère tendance à casser le paysage. Mais il reste globalement angélique, globalement oui...Car ses yeux vous foutent les jetons, sans aucun doute.

Enfin, si le sourire ne vous a déjà pas fait fuir très loin. Ils sont grands et...oranges, oui, oranges. Un orange clair et tout à fait Halloweenesque, ce qui correspond assez bien au personnage. On aurait pu supposer qu'ils seraient remplis d'une sorte de joie malsaine ou bien de cruauté pure voir même d'amusement constant mais la réalité est tout autre...En effet, ce n'est aucun des trois. Son regard ne brille pas, il semble presque terne, transparent, froid, lointain...Même quand il fait une blague et que son visage sourit, ses yeux ne suivent pas. Ils restent effacés, dirigés vers autre part...Il vous regarde pourtant mais vous semblez transparent et surtout vous avez l'impression qu'il y a un truc derrière vous bien plus passionnant que votre personne...Mais vous aurez beau vous retourner, vous ne trouverez pas la chose en question. Ce genre de regard aurait le don de rendre mal à l'aise n'importe qui, ce qui est d'ailleurs probablement le cas.

Sa peau n'est pas particulièrement bronzée mais semble un brin halée. Mais en fait par rapport à ses cheveux, presque n'importe quel épiderme paraitrait foncé. Ils sont d'un blanc pur et fantomatique à souhait. Sans êtres longs, certaines mèches rebelles lui effleurent parfois les épaules. Leur coupe est heu ma fois, indistincte et très...personnelle. En fait, Toichi déteste le peigne autant que ce dernier doit le détester. Le jeune homme n'arrive jamais à rien avec et laisse tomber la plupart du temps, ce qui lui donne donc une apparence très « Je viens de sauter du lit après une soirée d'enfer. » pas forcément voulue. Non en fait, il le sait mais n'y peux rien alors il se contente d'un simple soupir quand ses cheveux lui arrivent en plein dans le visage suite à un coup de vent inopiné. Ce qui arrive bien trop souvent à son goût au passage. Malgré leur apparence rebelle, ils restent beaux, sans aucuns nœuds et paraissent presque aériens quand il marche. Ils sont d'une grande douceur...ce que vous ne savez bien sûr pas car la probabilité pour que vous puissiez le vérifier est comment dire ? Très improbable mais alors vraiment très très improbable.

Mais revenons à nos moutons ! C'est à dire la description du minus...heu pardon du très vénéré roi de Nightway. Notre homme est loin d'être parfait et son apparence est des plus bizarres, vous en conviendrez. D'ailleurs, d'où vient cette étrange cicatrice rouge au niveau de son œil gauche ? Ça ressemble plus à un pentacle qu'autre chose...un mauvais sort ? Ou bien un accident malheureux ? Nul ne le sait, sauf son possesseur bien sûr mais il ne vous le dira certainement pas, ça ne vous regarde pas après tout. Mêlez vous de vos citrouilles merci ! Si vous réussissez à enlever l'étrange couche de vêtements qu'il porte – un exploit soit dit en passant – vous découvrirez un corps fin qui semblerait presque fragile...oui presque, sans toutes ces cicatrices, son torse en est constellé, son dos aussi d'ailleurs.

Peut-être y en a-t-il aussi sur ses jambes et ses bras, mais impossible de le voir, ses membres sont en permanences recouverts de bandelettes blanches qu'il n'enlève que pour prendre sa douche. On a l'étrange impression qu'il est comme blessé en permanence, ce qui est peut-être vrai au fond...ou pas. Enfin bref, vous ne les verrez heureusement pas souvent ses bandages, vu qu'il ne quitte jamais ses vêtements en public. Ces derniers sont vraiment de styles variés et bien souvent, totalement étranges. Il porte de tout – sauf du rose et des couleurs qu'il considère trop « bisounours » à son goût – mais possède une forte préférence pour le noir, le blanc, le orange et le rouge ( et tout ça mélangés en général ), des couleurs tout à fait Nightwaynesque d'ailleurs. Pour terminer, il porte toujours une paire de gant blancs et ses tenues ne sont pas toujours comment dire...très masculines.

Ah et parfois il se balade avec un chapeau géant de citrouille sur la tête...ne cherchez même pas à comprendre...



Psychologie

Définir la psychologie de cet être si particulier est à la fois simple et compliquée. Il y a le côté face, ce que tout le monde voit, le côté pile, celui qui se cache derrière le premier et la tranche de la pièce, la partie que personne ne voit, cachée de tous et bien souvent même Toichi ne la voit pas. Ou fait semblant de ne pas la voir...

Le côté face est une sorte de masque qu'il utilise pour s'approcher de sa proie sans que cette dernière ne prenne peur ou bien ne fuie. Ce jeune homme n'est pas stupide, loin de là, il est même plus intelligent que la moyenne. Ou bien plus espiègle...Enfin bref, il adore se déguiser. Après tout, la plupart des gens connaissent l'apparence du souverain de Nigthway, ou du moins ses principales caractéristiques : yeux oranges, cheveux blancs, cicatrice rouge...Et comme ce n'est pas vraiment drôle de voir ses futures victimes se méfier ou bien tenter de lui lécher les bottes, il fait tout pour s'éloigner de cette description. Il change tout, absolument tout, même sa démarche et son type de gestuelle, passant facilement de la jeune fille – car oui il n'hésite pas à se travestir en fille si besoin est ou simplement s'il en a envie – pure et innocente au vieillard cynique mais sympathique.

Et c'est qu'en plus il est très doué ce saligaud là ! Impossible de le reconnaître, surtout qu'en général personne ne le connait assez pour cela sauf peut-être Yunosuke et encore, il a beaucoup amélioré sa technique depuis cette époque là...Mais bref, passons. Suivant la personnalité de sa future victime, il l'approche et l'amadoue en douceur ou bien la laisse venir à lui, en fait, il s'adapte complètement au « type » de client qu'il rencontre. Ce qui ne le rends pas parfait pour autant, il est toujours prêt à apprendre de nouvelles choses avec une personnalité sortant de l'ordinaire. C'est en faisant des erreurs qu'on apprend comme on dit, il suit ce précepte à la lettre et sa technique ne cesse de s'améliorer, faisant de plus en plus de victimes huhu. Une fois son interlocuteur dans la poche, il retourne la pièce et passe à la phase suivante.

Le côté pile entre donc en jeu à ce moment là. Cette facette n'est autre que celle de la personnalité du Roi de Nigthway, farceur invétéré et cruel personnage. Elle ne se montera pas forcément tout de suite et son temps d'apparition dépend de l'humeur de Toichi ainsi que de l'intérêt qu'il porte à sa cible...il pourra parfois se faire passer pendant des semaines entières pour un autre et dans ces moments là s'intéressera sincèrement – ou pas, tout dépend de son personnage du moment – à sa proie. C'est peut-être ça qui au fond rends ses déguisements vraiment parfaits. La farce peut suivre différents degrés, allant de l'innocente petite peur au sort le plus cruel qui soit, une humiliation totale qui peut-être aussi bien physique que mentale.

Il est le roi de Nigthway, l'auriez vous oublié ? Sa réputation n'est pas fausse, il est cruel. Il aime faire des blagues, ne se souciant que très peu des conséquences de celles-ci. Quand il rit de ces dernières, son rire paraît froid, presque inhumain, on y ressent pourtant une sorte de joie malsaine mais si on écoute bien, cachée discrètement derrière elle se trouve comme un arrière goût amer, désagréable...Mais il ne vous laissera pas le temps de l'analyser, courant déjà à la blague suivante encore et encore. Le jeune homme est assez irresponsable, ne prenant parfois pas son rôle de Roi très au sérieux au grand damne de son « conseiller » et de Doll, il préférera plutôt que de faire ses « devoirs » aller se déguiser et se balader en ville ou bien dans un des autres mondes...pour faire une farce bien sûr ! Mais méfiez vous, il peut à tout moment devenir très sérieux et redoutablement intelligent, prêt à bouter hors de son chemin tous ceux qui oseraient vouloir lui piquer sa place. C'est lui le Roi et personne d'autre, non mais !

Bon. Passons aux côtés plus plaisant de sa « majesté », il est froid, heu non mauvaise pioche...mesquin, cynique, possède un humour noir tout à fait horripilant et...zut, c'est pas très bon tout ça hum...Ah oui, il est gourmand et adore les bonbons ! Il en transporte toujours sur lui à des endroits parfois les plus farfelues, soutien gorge quand il est en fille par exemple, chaussettes, sous un bonnet...De plus son stock ne semble jamais s'épuiser, même s'il en lance à tout va. Et puis il adore mâchouiller Doll quand il/elle – son sexe n'étant toujours pas vraiment déterminé – est en mode « sucette ». Ce qui bien sûr ne plait pas du tout à cette dernière, premièrement ça fait mal et deuxièmement, elle finit pleine de bave ! Et en plus son maître le fait exprès, il trouve cela très amusant...Raaaah ! Vie injuste.

En plus elle est sûr que Toichi tente de la tuer par ce moyen, bien que ce dernier lui affirme le contraire avec un sourire pas du tout crédible. Comme vous l'avez deviné, son Claydol et lui ne s'entendent pas vraiment. Même si Doll essaye de faire de son mieux pour ça...c'est plus une relation de maître à esclave avec un maître particulièrement sadique. La pauvre petite chose frôle souvent la mort par sa faute. Mais si jamais il lui arrivait vraiment malheur, le jeune homme ne s'en remettrait surement pas. Même s'il ne l'admettra jamais. C'est l'une des facettes du fameux côté « tranche » de la pièce, celui que personne ne voit. Seul Doll a pu entrevoir quelques pans de cette personnalité cachée, ce qui renforce sa détermination a rester auprès de Toichi et à l'aider dans la mesure du possible, malgré tout ce qu'il lui fait subir.

Tout au fond de lui se trouve un animal blessé et apeuré, craignant le monde et toutes les relations que ce dernier peut provoquer. Il a eu un ami, une fois, mais ça ne s'est pas bien terminé...son mauvais côté a repris le dessus et le reste n'a pas été joli à voir, vous vous en doutez. En fait, même s'il ne le montre pas, derrière toute sa rancœur et sa haine, il est soulagé que Yunosuke se soit éloigné. Ça vaut mieux pour lui et pour tout le monde...Depuis cette épisode pas très charmant, il n'a plus jamais eu de relation de ce type ou d'aucunes sortes d'ailleurs. Il reste un éternel blagueur insouciant et cruel...C'est mieux comme ça, oui c'est mieux.

Ah et pour terminer, il a un petit côté pervers le Toichi huhu, filles ou garçons, gare à vos fesses ! Ceci est à prendre au sens littéral du terme gnéhéhéhé.



[ La suite arrive ! Ne mourrez pas tout de suite si ce n'est pas déjà le cas, ce n'est pas fini ! ^^' ]
Revenir en haut Aller en bas
Invité™





MessageSujet: Re: Toichi Kuragari - Le Roi de Nightway Jeu 6 Aoû - 20:48

Story

Une tache blanche émergea lentement d'un océan de draps noirs. La forme s'étira longuement et bailla bruyamment en posant sa main avec un temps de retard sur sa bouche. Toichi se frotta plusieurs fois les yeux pour tenter d'y voir plus clair mais rien à faire. Il n'était vraiment pas du matin. Il soupira et roula dans ses draps, se retrouvant face au miroir posé contre le mur de sa chambre. Son reflet lui renvoya un regard morne et il ne prit même pas la peine de lui sourire.

« - Tu penses encore à lui hein...? Demanda une petite voix, légèrement aigüe. »

Le jeune homme ne lui accorda pas une once d'intérêt et continua de fixer la glace.

« - Non. »

Son ton était froid, sans intérêt...normalement, personne n'aurait eu le courage de protester ou même aurait eu l'envie de le faire. Mais pas Doll, car elle savait la vérité et elle finirait bien par lui faire cracher morceau un jour, ou bien par lui ouvrir les yeux, plus dur à faire qu'à dire hélas. Il était obtus cet homme et très têtu surtout. La petite souris blanche s'extirpa des draps à son tour et galopa jusqu'à l'oreille de son maître pour lui souffler sa réponse.

« - Menteur.

- Je ne mens pas, répliqua-t-il toujours sur le même ton.

- Si, je le vois dans tes yeux. Tu penses encore à ce qui aurait pu se passer si tu...HUMPH ! »


Le reste de la phrase fut étouffée par la main de Toichi qui venait de bâillonner la pauvre petite bête qu'il envoya ensuite bouler un peu plus loin d'un mouvement agacé. Quand le Claydol réussit à se relever, s'étant retrouvé les quatre fers en l'air, il vit que son maître se trouvait désormais devant son miroir. L'homme fixait son reflet d'un air songeur.

« - Je devrais peut-être rajouter du rembourrage...hum non finalement c'est très bien comme ça. Je me demande si j'aurais dû prendre la robe rouge à la place...Doll, tu en penses quoi ? »

Toichi se retourna et tournoya sur place pour montrer sa tenue à son compagnon de toujours. La robe était simple, à bretelles et accompagnait joliment ses mouvements et pourtant...

« - Ce bleu te donne des fesses énormes, commenta simplement l'animal. »

SPAF ! Un coussin bien envoyé renversa la souris qui fit un roulé-boulé magistral jusqu'à la fin du lit, finissant sa course par terre dans un petit « boum ». Toichi renifla, méprisant.

« - Sale bête, elles sont très bien mes fesses d'abord...marmonna-t-il face au miroir, ne pouvant s'empêchant de vérifier tout de même. Ignorant royalement le ricanement de la dite bestiole il ajouta : Je vais me maquiller, prépare toi, on part dans dix minutes. »

Un claquement de porte plus tard et Doll se retrouvait seule dans la chambre.
Elle soupira et grimpa de nouveau sur le lit. Ce genre de scène n'était pas inhabituelle, c'était même une sorte de quotidien. Le Roi de Nightway se réveillait avec plus ou moins de rapidité et allait ensuite se déguiser devant son grand miroir pour ensuite faucher compagnie à ses obligations et aller jouer quelques tours dans la ville ou bien un autre monde. Les déguisements étaient variés et le Claydol ne cillait même pas quand son maître se transformait brusquement en demoiselle, ça aussi ce n'était pas inhabituel. Il aimait varier les plaisirs, disait-il. Pourtant ce matin Doll avait très bien perçu la tristesse dans les yeux du jeune homme et savait très bien à quoi il pensait. Il arrivait que parfois la carapace de Toichi se brise et qu'elle puisse apercevoir quelques fragments de ce qu'il cachait à tous, même à lui même. La souris se coucha sur le lit et posa son museau entre ses pattes, fermant brièvement les yeux, juste le temps de se rappeler de cette fameuse journée...

Il pleuvait des cordes ce jour-là. La ville de Skycity était presque engloutie sous des pluies diluviennes. Les rues étaient presque désertes, quelques passants courageux tentaient néanmoins leur chance, glissant ça et là. Le ciel en revanche était totalement désert lui, personne d'assez fou pour voler par ce temps de cochon ! Une silhouette pâle progressait élégamment dans les rues, semblant ignorer l'orage qui grondait au dessus de sa tête. Sa robe rouge à froufrous était trempée et son parapluie rouge assorti n'en menait pas large non plus. Pourtant la demoiselle n'abandonnait pas, continuant son chemin. Son escarpin glissa brusquement et un bras se tendit pour la rattraper. Elle adressera un sourire radieux de remerciement à l'ange qui rougit légèrement avant de continuer sa route, prenant soin de demander au passage si la jeune fille n'avait pas besoin d'aide. Cette dernière lui affirma que non et malgré ses protestions, reprit sa route. Elle arriva enfin à son but un quart d'heure plus tard, dégoulinante, elle tendit sa main recouverte d'un gant de soie rouge et frappa, doucement à la porte, comme une vraie demoiselle de bonne famille.

Le battant de bois ne tarda pas à s'ouvrir, laissant place à un blondinet surpris, mais qui laissa tout de même entrer cette pauvre inconnue qui devait grelotter par un froid pareil. En plus, elle lui semblait familière mais il n'arrivait pas à se souvenir où il avait pu la voir auparavant...Il se retourna et vit sa visiteuse lisser les pans de sa robe en le regardant avec un sourire qu'il connaissait bien. Il écarquilla les yeux et fronça les sourcils, marmonnant un : « Toichi ? » hésitant. Ce dernier hocha la tête et son sourire redoubla, si c'était possible. Il avança d'un pas mais son « ami » recula immédiatement. La demoiselle, qui n'en était pas une, fronça les sourcils, pas vraiment content de l'accueil de Yunosuke. Il serra les poings, froissant le tissu délicat de ses gants, pourquoi le traitait-il comme ça ?! S'en suivit une longue discussion, assez houleuse à partir du moment où Toichi se rendit compte qu'il n'arriverait pas à faire « marcher » le blondinet comme avant. Il continua pourtant d'argumenter pour...pour il ne savait quoi d'ailleurs, il voulait juste que tout redevienne comme avant. Mais rien à faire, l'autre ne se laissait pas faire.

Furieux, jaloux aussi car il se sentait totalement abandonné, rejeté, son regard dériva brusquement sur un couteau posé non loin, sur la table du salon. D'une démarche presque sautillante, il alla jusqu'à lui, tournant le dos à son interlocuteur. Ce dernier ne bougea pas, ne se doutant apparemment de rien. Toichi eut un sourire sardonique et tendit lentement la main vers la table. Doll couina, sortant la tête d'une des poches de la robe, tentant d'empêcher son maître de faire ça mais ce dernier l'ignora. Il était complètement dominé par sa folie...Alors que sa main se refermait sur l'instrument de son futur méfait, une main se posa sur son épaule et une voix inquiète lui demanda s'il allait bien. Crétin, pensa brièvement Toichi avant de se retourner d'un coup. Dans un réflexe quasi miraculeux, Yunosuke bondit en arrière, évitant de justesse une grave blessure à l'œil mais pas la blessure tout court. Une large entaille se trouvait désormais sur sa joue et le sang se mit à couler à flot, les blessures au visage saignent beaucoup...Lentement, comme hébété, il porta la main à sa joue, ses yeux s'écarquillèrent quand il comprit ce qui venait de se passer.

Son ex-ami sembla le comprendre pile au même moment, le couteau glissa de sa main et tomba sur le sol avec un bruit sonore, perturbant le brusque silence qui s'était installé dans la pièce. Il leva au niveau de ses yeux l'une de ses mains, observant la tâche plus sombre sur le rouge...du sang, le sang de Yunosuke...il avait blessé Yunosuke. Il avait...il...

« - Yunosuke...je...pardon...balbutia-t-il, la voix tremblante, en avançant d'un pas. »

Il tendit la main mais arrêta son geste à mi-chemin, laissant son bras retomber le long de son corps. Il venait de lire la peur dans les yeux du blond, une terreur indescriptible...et c'était sa faute. La seule personne qui au fond lui importait venait d'être blessée et pas seulement physiquement, par sa faute. Il serra les dents et eut un sourire de dément.

« - Tu n'aurais jamais dû faire ça ! Sale traître, ça t'apprendra ! J'espère que tu auras une jolie cicatrice, comme ça tu te souviendras toujours de moi, mon...ami. »

Le dernier mot fut craché avec tellement de dégoût et de dédain que c'en était à vomir. Il était infect, vraiment. Toichi toisa de haut le blondinet avant de tourner les talons et de sortir. Il ne claqua même pas la porte, la refermant doucement, avec une lenteur presque malsaine...Il se mit ensuite à marcher et deux rues plus tard, il stoppa sa route à un coin de rue. Doll émergea de sa poche et vit que son maître avait les yeux levés vers le ciel.

« - Rentrons, dit-il d'une voix basse et étrangement faible. Il pleut..., rajouta-t-il. »

La souris leva la tête vers le ciel, parfaitement dégagé maintenant et bleu comme jamais...

« - Mais il ne ple...commença-t-elle, en fronçant mentalement les sourcils avant de s'interrompre brusquement. »

Une unique petite goutte d'eau roulait lentement le long de la joue du Roi de Nightway. Et ce n'était pas de la pluie. Doll eut une sorte de sourire doux et acquiesça lentement.

« - Oui, tu as raison, il pleut. Rentrons à Nightway, au chaud...à la maison.

- A la maison, oui...répéta simplement Toichi avant de se mettre en route. »


Il laissait derrière lui Skycity et quelque chose d'autre, quelque chose de beaucoup plus important...quelque chose qu'il ne récupérerait certainement jamais.

Le Claydol fut tiré de ses souvenirs par le brusque contact d'un nouveau coussin. Elle grommela quelques injures avant de sauter sur l'épaule de Toichi qui, habillé et maquillé, l'attendait pour sortir. Son maître attrapa une ombrelle blanche assortie à la robe qu'il portait et sortit. Pendant le trajet, Doll observa son compagnon avec un soupir intérieur. Il n'avait pas eu une enfance facile, loin de là. Personne ne savait d'où il venait ni comment il avait atterrit là, devant cette auberge de Nigthway mais le fait est qu'il était là, sans personne, sans rien, sans souvenirs non plus apparemment...Ou peut-être que si. Il se souvenait peut-être mais ne voulait pas le dire, préférant l'ignorer. En arrivant, il était déjà plus grand que ne le laissait supposer son apparence mais impossible de dire quel âge il avait en réalité, ni s'il était né ici ou bien...ailleurs. Cet enfant était calme, gentil, un brin espiègle, bref un gosse tout à fait normal mais...peut-être trop gentil pour cet endroit. Il se fit maltraiter et humilier, pour diverses raisons, son apparence notamment. Et puis un jour, il y eu la fois de trop. Sa raison vacilla, le vase déborda...et Toichi se rebella.

Il changea, radicalement, devant plus solide, cruel même, envers les enfants tout d'abord, puis envers les adultes aussi. Après tout c'était aussi leur faute...il devint comme il était maintenant, un blagueur insouciant ou qui faisait semblant de l'être, pour faire mal. Il fit toutes les bêtises possibles qu'un enfant pouvait faire et bien plus, tellement plus...Et puis un jour, las, il partit et ne revint pas. Beaucoup crurent qu'il était mort et cela devint même officiel, en quelque sorte. En fait, il était parti visiter le monde...enfin, les mondes, explorant, apprenant, perfectionnant ses blagues et autres. Et puis un jour il apprit la hum « vérité » sur son père. Alors comme ça il l'avait abandonné pour le protéger ?! Foutaises ! Furieux, Toichi rentra dans sa ville d'adoption, Nightway et sous l'emprise de sa folie, tua son père et prit de force le trône, chose qui lui revenait de droit d'après lui. Il avait fait ça sans hésiter, sans remords d'aucunes sortes...un monstre, il était un monstre, hé oui.

A partir de ce jour il devint le roi de ce monde « Halloweenesque », évitant habilement tous les coups fourrés et protégeant son trône des éventuels « quémandeurs ». Étrangement, son apparence ne changeait plus, il ne vieillissait pas, restant encore et toujours avec cette allure presque angélique. Et un jour, il rencontra Yunosuke, il devint son ami et commit avec lui des méfaits qu'il ne vaut mieux pas citer ici. Oh oui, ils en firent des bêtises et des grosses ! Mais il s'amusait bien. C'était le bon temps, cette petite marionnette était charmante, un jouet de plus entre ses mains...et puis brusquement, on la lui a enlevée, on emmena loin de lui son jouet préféré. Il n'apprécia pas vraiment. La suite de l'histoire vous la connaissez, il est aller chercher son « pantin » et l'a blessé...Il ne le dira jamais mais ce jour là il se rendit compte que ce n'était pas qu'une marionnette, qu'il était bien plus que ça. Son seul et unique ami mais il avait tout gâché...Toichi étant Toichi, il ignora bien sûr ce sentiment de mal être, préférant se faire détester et se cacher derrière une fausse rage.

Il était un monstre après tout non ? Il allait simplement agir comme il le faisait avant...et c'est ce qu'il fit. Aujourd'hui, alors que ses talons claquaient contre les pavés de la route, il était toujours le même, il n'avait pas changé...et allait bien s'amuser ! Il sourit, se demandant qui il pourrait piéger, combien seront victimes de ses farces, huhu...Il étouffa un petit gloussement pas très féminin avec sa main et Doll se renfonça dans sa poche sans un mot.

Oui, c'était une journée comme les autres après tout...
Revenir en haut Aller en bas
Invité™





MessageSujet: Re: Toichi Kuragari - Le Roi de Nightway Jeu 6 Aoû - 20:48

IRL

Y-a-t-il des survivants dans la salle ? ^^'

Je suis désolé mais je crois que je me suis ( encore ) laissé emporté par mon heu enthousiasme et que j'ai finis par pondre un immense pavé, je m'en excuse.
Bon pour le peu de gens encore vivants je vous fais une présentation rapide de ma personne n_n :
Je suis Youn ( mon pseudo pas mon vrai prénom que je n'aime pas ) mais vous pouvez m'apellez Younie, Younette, Youyoun, la blonde, la folle, Toichi d'amour, votre majesté, Maître...SPAF ! Désolé Toichi m'avait piqué le clavier c_c

J'ai 17 ans depuis le 26 juin ( même si ça intéresse personne xD ) et toutes mes dents, heureusement héhé. Bon ok c'était nulle j'avoue...J'adore lire, écrire ( bien sûr sinon je ne serais pas là ), RP ( hum sans commentaire ), jouer aux jeux vidéos, surfer sur le net, faire de petits amv's de temps en temps, quelques trucs graphiques même si je suis pas douée...puis plein d'autres petits trucs. Mes hobbies préférés sont dormir et manger du chocolat, ceci est une chose divine qu'on devrait tous vénérer ! OwO
Ah oui et je suis une fille aussi, enfin vous vous en doutiez surement.
J'ai débuté le RP fin février mais fait une pause de plusieurs mois y a pas si longtemps donc je suis encore assez « jeune » dans ce milieu. Mais j'écris en parallèle donc je suppose que ça aide un peu héhé.

Et pour finir je grille sous la chaleur, je suis à moitié morte, je ressemble à une espèce de vers de terre rampant mais je suis prête pour le test RP, hahaha * rire jaune *.

J'ai eu un coup de coeur pour le forum et un coup de foudre pour le prédéfini...j'espère que l'histoire conviendra Ô grand maître * évite une baffe de la part de Toichi qui refait le coup de je suis le maitre du monde, l'ignore finalement et continu * et que j'aurais point massacrer le personnage, voilou ! <3

[Validé]


Toichi : Mouais et puis la citrouille elle met le bonbon dans le papier cadeau peut-être ?!

Joueuse : Chut toi ! Tu gaches tout >_<



Dernière édition par Toichi Kuragari le Ven 7 Aoû - 14:39, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité™





MessageSujet: Re: Toichi Kuragari - Le Roi de Nightway Jeu 6 Aoû - 21:40

Items ;
x 1 potion
Runes ;
100
Posts RPG en cours ; 3/3...Rp's full !
Un petit coin de paradis avec Yunosuke Kuro.
Petite visite nocturne...avec Yû Scarlet.
{ Réservé pour April Koharu. }

Posts RPG finis ;
Mangeons paisiblement une glace en Terrasse... Ou pas, avec Yû Scarlet.
Hou le joli bateau ! Avec Alice Spiegel.
Entretien d'embauche et gâteau à la noix de coco...? Avec Alice Spiegel.

Lien vers post Combat ; X

Lien vers posts RPG ;
Un petit coin de paradis
Petite visite nocturne...
Mangeons paisiblement une glace en Terrasse... Ou pas.
Hou le joli bateau !
Entretien d'embauche et gâteau à la noix de coco...?
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé™





MessageSujet: Re: Toichi Kuragari - Le Roi de Nightway

Revenir en haut Aller en bas

Toichi Kuragari - Le Roi de Nightway

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Tsukuribanashi :: The beginning of the adventure... :: « Présentations. » :: « Présentations Validées. »-
Sauter vers: